Biographies

enrico-fermi-1943-49.jpgEnrico Fermi (1901-1954)

Né à Rome (Italie) le 29 septembre 1901, Fermi est diplômé à l'Université de Pise en 1922. En 1926, il devient professeur de Physique Théorique à Rome. En 1934, il travaille sur la théorie de l'émission des rayons beta dans la radioactivité, notamment dans la création d'isotopes radioactifs artificiels à l'aide de bombardement de neutrons. Il découvre alors la fission atomique en brisant des atomes, ce qui lui vaudra le Prix Nobel de Physique en 1938. Mais, suite à l'arrivée du fascisme, il se réfugie à Chicago où il travaille avec Leo Szilard dans l'élaboration du premier réacteur nucléaire ; les deux physiciens parviennent à réaliser la première réaction en chaîne auto entretenue. C'est Fermi qui était chargé de la production du Plutonium.

 

 

 

3522996767-380e79f113-2.jpgErnest Lawrence (1901-1958)

Né à Canton, dans le Dakota-du-Sud, Lawrence fait ses études dans les universités du Minnesota, de Chicago et de Yale. En 1930, il est professeur à l'université de Californie et l'année suivante, il fonde un laboratoire de radiation à Berkeley. Ce physicien américain obtient en 1939 le Prix Nobel de Physique pour l'invention du cyclotron, nécessaire au traitement de l'uranium et utilisé pour la bombe atomique.

 

 

 

 

 

h4190437-glenn-t.jpgGlenn Theodore Seaborg (1912-1999)

Physicien atomiste américain, Seaborg fait ses études à l'université de Californie. En 1939, il enseigne la chimie à l'université. Ce spécialiste de microchimie découvre le plutonium durant la seconde guerre mondiale et remporte le Prix Nobel de Chimie en 1951 avec Edwin McMillan (pour la découverte d'un élément dont le numéro atomique Z est supérieur à l'uranium). Il est également connu pour avoir découvert l'existence de nombreux isotopes radioactifs.

 

 

 

 

leo-szilard.jpgLeo Szilard (1898-1964)

Physicien Hongrois, né à Budapest. Il est admis en 1916 à l'université technique de Budapest puis gagne en 1919, l'université technique de Berlin. Il y rencontre le célèbre Albert Einstein. En 1934, il dépose un brevet sur la possible idée de produire une réaction nucléaire en chaîne, craignant la montée en puissance du nazisme. C'est dans le cadre du Projet Manhattan qu'il va réussir à obtenir une réaction en chaîne avec un réacteur utilisant du graphite et de l'uranium, avec l'italien Fermi. Il est donc l'inventeur du concept de la bombe atomique mais désire une utilisation seulement dissuasive de la bombe A.

 

 

 

 

leslie-groves.jpgLeslie Groves (1896-1970)

Diplomé de l'académie miliaire de West Point, il devient capitaine puis général dans le corps des ingénieurs de l'armée américaine. Il est chargé de la construction du Pentagone puis est nommé à la tête du projet Manhattan en 1942. C'est grâce à sa force de caractère, ses capacitées d'organisation et sa détemination que la construction de la bombe atomique se fait si rapidement.

 

 

 

 

 

1186.jpgNiels Bohr (1885-1962)

Physicien danois, né en 1885 à Copenhague (Danemark). Il propose le modèle atomique en 1913, ce qui lui vaudra un Prix Nobel en 1922. On lui doit certaines théories comme l'interprétation des réactions nucléaires et de la fission pour le noyau. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Bohr travaille au Laboratoire National de Los Alamos, apportant son aide au Projet Manhattan. Il est pour une utilisation pacifique de l'énergie nucléaire.


 

 

 

8blif00z.jpgRobert Oppenheimer (1904-1967)

Ce scientifique partisan du communisme est nommé par Leslie Groves directeur scientifique de projet Manhattan à la frustration d'Ernest Lawrence et à la surprise de beaucoup. Diplômé des universités d'Harvard, Cambridge et Göttingen puis professeur à l'université de Berkley, il est considéré comme le "père" de la bombe atomique. Spécialiste de la physique nucléaire, la communauté scientifique lui reconnaît de nombreuses thèses sur l'astronomie comme la naissance des trous noirs. Très introvertit, il montrera cependant des qualités de leader. C'est lui qui donnera son nom au test Trinity, d'après l'un de ses poèmes favoris. Il est passionné par les langues et les philosophies indiennes.

 

 

 

apsimg3030.jpgVannevar Bush (1890-1974)

Vannevar Bush est né le 11 mars 1890 à Everett (Massachusetts). Il obtient plusieurs doctorats : le premier au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et l'autre à l'université de Harvard en 1916. En 1919, il travaille sur la réalisation d'une machine analogique, capable de résoudre des équations du premier degré et ainsi des calculs scientifiques. Bush parviendra ensuite à produire une machine réalisant des équations du sixième degré, un véritable progrès technologique.

Conseiller scientifique de Roosevelt, il prend en 1941 la tête du OSRD (Office de Recherche et de Développement Scientifique). Il surveille de près l'évolution des recherches atomiques aux Etats-Unis. C'est lui qui conseille à Szilard d'envoyer une lettre au président, accompagnée de la signature d'un grand scientifique. Il s'inquiète à plusieurs reprises de l'avancement des recherches et met en place le "S1-Comitee" pour les accélérer. C'est lui qui s'occupe de confier le projet aux militaires.

Il évoque, à travers son article As We May Think en 1945, les bases d'un système, appelé Memex, qui correspond aujourd'hui à l'ordinateur. Il évoque également les bases des réseaux informatiques. Il est président du MIT de 1957 à 1971.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×